Nous sommes en congés annuels, pour plus d'informations cliquez ici

0

Votre panier est vide

Dieux Ases

décembre 23, 2021 14 Minutes de lecture

Dieux Ases | L’histoire et l’origine des dieux vikings

Dieux Ases | L’histoire et l’origine des dieux vikings

 

Dans la mythologie nordique, les Ases sont les principales divinités de la religion viking liée au dieu Odin. Ainsi, Thor, Freyja ou encore Loki font tous partie de la famille des dieux Ases, ou Æsir.

Toutefois, la liste du panthéon des divinités nordiques est encore assez longue. En effet, la majorité des mythes nordiques relatent les histoires de ces divinités, en commençant par celle d’Odin !

À cet égard, saviez-vous comment Odin a créé l’univers et les neuf mondes ? Comment Loki est-il devenu un membre des Ases ? Ou encore, comment ces dieux vont-ils reconstruire le monde après le Ragnarök ?

Pour avoir la réponse à toutes ces questions, on vous raconte dans cet article l’histoire des dieux Ases, depuis la naissance de cette famille jusqu’au Ragnarök. Préparez-vous à vivre une épopée fantastique à la découverte de l’histoire et l’origine des dieux Ases.

Les dieux Ases : la naissance des Ases et du royaume d’Asgard

Royaume d'Asgard | Viking Héritage

Les Ases sont les principales divinités de la mythologie nordique. Il s’agit de dieux bienveillants qui vivent au royaume d’Asgard, l’un des neuf mondes de la mythologie scandinave.

En plus d’être les protecteurs de l’équilibre de l’univers, les dieux Ases protègent le monde des hommes, Midgard, contre les forces du mal incarnés par les jötunn, les géants de glace. C’est pour cela que ces dieux et déesses sont vénérés par les Vikings et qu’une grande partie de la mythologie scandinave tourne autour de leur récit de vie.

À la différence de nombreuses déités païennes, les dieux Ases ne sont pas immortels et peuvent même souffrir. Ce détail prend toute son importance lorsqu’on apprend qu’une voyante prédit au dieu Odin la fin des temps et la destruction du royaume d’Asgard.

Cependant, avant d’en arriver là, nous allons tout d’abord retracer l’histoire et l’origine des principaux dieux Ases en commençant par celle du premier Æsir, le dieu Odin.

Odin, père et roi des dieux Ases

Odin Dieu Ases | Viking Héritage

Odin, Vili et Vé, les trois fils d’un ancien dieu Buret d’une géante Bestla, sont les premiers dieux Ases de la mythologie nordique. Ils sont nés dans le « Ginnungagap »avant la création de l’univers nordique. Le Ginnungagapest un vide sans fin, appelé « chaos primitif », qui sépare les lieux originels du feu et de la glace.

Dotés de puissants pouvoirs, Odin et ses deux frères mènent un combat sans répit contre une race d’être du chaos, les jötnarou géants de glace. C’est une guerre interminable que mènent les trois frères à cause du nombre de leurs ennemis qui ne cessent de se reproduire.

Pour en finir une fois pour toutes, Odin décide de s’attaquer directement à la géante originelle Ymir, mère de tous les jötnar. Après un périlleux combat contre Ymir, Odin et ses frères réussissent à la battre.

À sa mort, un raz-de-marée de sang se déverse de son corps dans le Ginnungagap. Ce déluge était si colossal qu’il éradique toute la race des géants, à l’exception de Bergelmiret de son épouse, et sert à créer les océans du monde.

Croyant avoir mis fin au fléau des géants de glace, les trois frères décident de créer le monde. Ils utilisent la chaire d’Ymir pour créerMidgard, qui deviendra le royaume des hommes, tandis qu’ils vont se servir du reste de son corps pour :

  • Bâtir les montagnes à partir des os de la géante ;
  • Former les falaises grâce à ses dents ;
  • Et enfin, créer le ciel et les nuages à l’aide de son crâne et son cerveau.

Ce n’est que par la suite que Odin s’installe dans le royaume d’Asgard et y fonde la famille des dieux Ases. Ceci ne marque que le début des aventures du dieu Odin que vous pouvez découvrir sur cet article.

Frigg, la reine des dieux Ases

Frigg Déesse Ases | Viking Héritage

La déesse Frigg est l’épouse du dieu Odin et par conséquent la reine du royaume d’Asgard, comme l’atteste le chapitre 9 du Gylfaginning :

« Son épouse (Odin) s’appelait Frigg, fille de Fjörgvinn. De leur sang est issue la lignée que nous appelons la famille des Æsir, qui a peuplé l’Ancienne Ásgard et tous les royaumes qui lui sont rattachés, et cette famille est une lignée divine. »

Dans la mythologie nordique, Frigg est la déesse de la fertilité et de l’amour. Elle était vénérée par tout le peuple viking qui implorait sa bienveillance pour apaiser les souffrances des malades.

En plus de ses pouvoirs de guérison, elle est dotée d’un don divinatoire qui lui permet de connaître la destinée de tous les individus. Toutefois, elle ne dévoile jamais l’avenir et n’interfère pas avec le cours des choses, sauf lorsqu’elle voit la mort de l’un de ses deux fils.

Par ailleurs, Frigg est la seule déesse qu’on représente entourée de douze servantes, à la différence des autres dieux Ases représentés avec des animaux de compagnie. De plus, elle est la seule divinité qui peut s’asseoir avec Odin sur son trône, le « Hlidskjálf », d’où elle peut observer les neuf mondes.

C’est ainsi que Odin et Frigg fondent la dynastie des dieux Ases !

Baldr, le dieu de la lumière et de la beauté

Baldr Dieux de la lumière | Viking Héritage

Baldr est le dieu de la lumière, du bonheur et de la beauté. Second fils d’Odin et Frigg, il s’agit du dieu Ase le plus apprécié à Asgard dont tous louent la bienveillance. Le chapitre 22 de l’Edda de Snorri le décrit comme un être si beau et si étincelant qu’une lumière s’émane de tout son être :

« C’est le plus sage des Æsir, celui qui parle le mieux et qui est le plus gracieux ; cette qualité l’accompagne, et personne ne peut contredire ses jugements. » — Gylfaginning, chapitre 22.

Baldr épouse Nanna, déesse de la joie et de la paix, et règne sur la demeure de Breidablik, un lieu céleste où il ne peut y avoir d (impureté. Toutefois, bien que Baldr soit le dieu le plus important après Odin, un destin funeste le lie à son frère Höd.

Höd, le fils oublié du dieu Odin

Höd estquant à lui le fils aîné d’Odin et Frigg.C’est un dieu aveugle, dont le prénom signifie « combattant ou guerrier » en vieux norrois. Tout ce qu’on sait à son sujet c’est qu’il est aussi puissant que Odin et qu’aucun homme n’a le droit de le vénérer.

À vrai dire, son histoire a été délibérément effacée par les dieux Ases parce qu’il a accidentellement tué Baldr.

Cette légende commence lorsque Baldr commence à avoir des rêves prémonitoires de sa propre mort. Frigg décide alors de transgresser son serment de ne jamais interférer avec le destin et essaye de sauver son fils. Elle s’empresse de faire jurer à chaque chose qui existe de ne jamais blesser son fils, mais oublie le fragile arbre de gui.

Quand Loki, dieu de la malice, apprend cette information, il décide de jouer son dernier mauvais tour. Ainsi, alors que les dieux Ases célèbrent la présumée invulnérabilité de Baldr et s’amusent à lui lancer divers projectiles, Loki trompe Hödpour tuer ce dernier :

« Hödr se tenait en dehors du groupe, car il était aveugle. C’est alors que Loki lui dit : “Pourquoi ne tires-tu pas sur Baldr ?” Il répondit : “Parce que je ne vois pas où se trouve Baldr, et aussi parce que je ne dispose pas de projectile”. Alors Loki lui dit : “Fais comme les autres (dieux Ases), et honore Baldr. Je vais t’indiquer où il se tient ; et tire-lui dessus avec cette baguette. » - Gylfaginning, chapitre 49.

Ne se doutant pas que la baguette en question était une flèche de Gui, Höd transperce Baldrqui s’écroule sans vie devant tous les dieux Ases. Cette mort tragique marque le début de la fin et annonce la survenue du Ragnarok.

Thor, le tout puissant dieu du tonnerre

Thor Dieux Ases | Viking Héritage

Thor, dieu du tonnerre, est le fils du dieu Odin et de la déesse Jörd. Il s’agit de la divinité nordique la plus populaire de l’âge des Vikings, mais aussi de nos jours. Considéré comme le plus puissant guerrier des dieux Ases, il terrasse les géants à l’aide de son marteau Mjöllnir. En effet, la mythologie scandinave relate d’innombrables légendes où Thor sauve Midgard du fléau jotunn.

Thor épouse Sif, une déesse Asyne associée à la terre, avec qui il a une fille dénommée Thrúd. En plus de cette dernière Thor a deux autres fils, Magni et Modi, issus de deux autres mariages. Lui et toute sa famille résident dans la demeure de Bilskirnir, le plus grand manoir des neuf mondes.

Par ailleurs, Thor possède d’autres attributs en plus de Mjöllnir. D’après l’Edda de Snorri, il s’agit de :

  • Járngreipr : une paire de gants spéciaux forgés par des nains noirs. C’est grâce à ses derniers qu’il peut brandir Mjöllnir sans se soucier de son manche trop court ;
  • Megingjord : c’est le nom que porte la ceinture magique de Thor. Cette dernière décuple sa force et son pouvoir ;
  • Tanngrisniret Tanngnjóstr : il s’agit de deux boucs magiques qui tirent le char du dieu de la foudre. Ces derniers

Bien que Thor symbolise la force du guerrier viking, il est également lié à la fertilité et la prospérité. Protecteur de royaume des hommes, c’est un dieu juste et bienveillant qui reste proche de la civilisation viking.

À cet égard, si vous voulez en apprendre un peu plus sur la légende de Thor, n’hésitez pas à lire l’article qu’on lui a consacré !

Sif, la déesse aux cheveux d’or

Sif déesse Ases | Viking Héritage

Sif est l’épouse du dieu Thor, connue pour avoir une chevelure dorée, la plus belle d’entre les déesses Asynes. Bien que sa réputation soit loin d’égaler celle de son mari, elle ne demeure pas moins l’une des déesses les plus importantes de la famille des dieux Ases.

En effet, Sif est en quelque sorte la moitié qui complète Thor. Ce dernier est le maître du ciel et des éléments tandis que Sif est la divinité de la terre et de la bonne moisson.

Malgré cela, les récits à propos de cette Asyne sont très rares dans la mythologie viking. Cela étant, son rôle demeure capital dans les légendes ou elle est présente. Par exemple, elle est la cause directe de la création des plus importants attributs des dieux Ases, comme la lance « Gungnir » du dieu Odin ou encore le marteau Mjöllnir.

Magni et Modi, l’héritage des dieux Ases

Magni et Modi sont les fils du dieu Odin qui vont hériter de son marteau Mjöllnir après la fin du Ragnarök. En effet, ces dieux vont survivre à la fin des temps et vont aider à gouverner le monde aux côtés d’autres dieux Ases.

C’est à travers la prophétie d’un géant très sage « Vafþrúðnir » qu’on apprend le sort des dieux Ases après la fin du Ragnarök. Le discours entre Odin et ce géant est retranscrit dans la strophe 51 du poème Vafþrúðnismálde l’Edda poétique :

« Vidarr et Váli

Habiteront les aîtres des dieux

Quand la flamme de Surtr se sera éteinte ;

Módi et Magni

Auront Mjölnir

À la fin du combat de Thor. »

Ainsi, un nouveau monde voit le jour et la légende de Thor se perpétue à travers Magni et Modi.

Loki, le dieu Ases aux origines jötunn

Loki Dieu Ases | Viking Héritage

En mythologie viking, Loki représente le dieu de la ruse et de la discorde. Personnage complexe revêtant plusieurs facettes de la psychologie humaine, il s’agit de l’antagoniste principal orchestrant les événements du Ragnarök. Il est caractérisé par un esprit turbulent et un pouvoir de métamorphose qui lui permet de se transformer en d’autres créatures ou de changer de sexe.

Fils du géant Farbauti, dit la foudre, et de Laufey, qui signifie l’île aux feuillages. Cette union serait assimilée à un arbre frappé par la foudre, symbolisant le chaos et le désastre amené par le dieu de la malice. Marié à la déesse Sigyn, il a deux fils, Nari et Vali. De sa concubine, la géante Angrboda, il a 3 enfants : le serpent Jörmungand, le loup Fenrir et Hel déesse des morts. Par ailleurs, le dieu Loki est la mère de Sleipnir, la monture à 8 jambes du dieu Odin.

Bien qu’il fasse partie des jötunn, Loki est accueilli au panthéon des dieux Ases par Odin lui-même. Malgré son ingéniosité, son intelligence et ses nombreuses qualités, il se sent toujours inférieur aux autres dieux vikings. C’est pourquoi il joue énormément de mauvais tours. En effet, il est notamment responsable du vol de Mjöllnir et de l’affaire de l’or d’Anvari et bien d’autres mésaventures.

Il commet un sérieux acte criminel, le meurtre de Baldr, fils d’Odin. À cause de cela, il a été expulsé d’Asgard, enchaîné sous un serpent et condamné à recevoir son venin sur son visage jusqu’au Ragnarök, jour où tous les liens se briseront. À cette occasion, il mène la guerre contre les dieux Ases à la tête des géants de glace de Helheim à l’assaut. Heimdall, dieu Ase, et Loki finissent par s’entre-tuer.

Toutefois, le dieu Loki demeure un personnage très complexe qui pourrait bien vous surprendre. Découvrez toutes ses facettes sur cet article.

Ases et Vanes, la guerre des dieux nordiques

Les Ases ne sont pas le seul groupe de divinités nordiques. En effet, il existe deux autres familles divines, les Dises et les Vanes. C’est contre ces derniers que les Ases vont mener une longue guerre. Il s’agit de la première conformation entre les divinités scandinaves décrite dans le poème « Völuspáva » et dans l’Edda de Snorri.

Ainsi, la bataille entre les dieux Ases, menés par Odin, et les Vanes, avec à leur tête Njörd, va durer pendant des siècles. Elle va se solder par la première défaite des dieux Ases et la destruction de l’ancienne Asgard.

Toutefois, cette guerre va avoir un dénouement assez surprenant puisqu’elle se termine par un échange d’otages. Ainsi, les deux camps se mirent d’accord sur une trêve :

  • Les dieux Ases envoient Mimir et Hoenir vivre au sein des Vanes et font de ce dernier leur nouveau chef ;
  • De leur côté, les Vanes donnent en gage de réconciliation Freyja, Freyr et Njörd.

En dernier lieu, les deux familles de dieux célèbrent ce pacte en crachant dans une coupe et de leur salive naquit le dieu Kvasir.

Freyja et Freyr, les otages des dieux Ases

Freya Déesse Ases | Viking Héritage

Freyja et Freyr sont des frères et sœurs et les enfants de Njörd et de Nerthus. Bien qu’ils soient à l’origine des dieux Vanes, ils sont accueillis au sein du panthéon des divinités Ases et feront partie à part entière de cette famille.

Freyja est la déesse de la beauté et de l’amour. Il s’agit d’une divinité nordique principale qui incarne la première valkyrie de la mythologie viking. En effet, elle possède son propre culte germanique et partage avec Odin la moitié des guerriers morts au combat. De plus, elle enseigne à ce dernier l’art secret de la divination.

Toutefois, la déesse Freyja est une divinité qui cache encore beaucoup de secrets que pouvez pleinement découvrir sur l’article qu’on lui a dédié.

Par ailleurs, son frère jumeau, Freyr est le dieu de la fertilité, de la prospérité et de la vie. C’est dans le chapitre 24 de l’Edda de Snorri qu’on le découvre la première fois :

« Freyr est le plus glorieux des Ases. Il a pouvoir sur la pluie et sur l’éclat du soleil et, par là, sur les fruits de la terre, et il est bon de l’invoquer pour la prospérité et pour la paix. Il a aussi pouvoir sur la fortune des hommes. » — Gylfaginning, chapitre 24.

C’est un dieu nordique bon et bienveillant apprécié de tous les hommes. Il va combattre aux côtés des dieux Ases au cours du Ragnrök, mais va y périr aux mains du géant Surt :

« Freyr affrontera Surt, et ce sera là une terrible rencontre jusqu’au moment où Freyr tombera. La cause de sa mort sera qu’il lui manquera l’excellente épée qu’il donna à Skirnir. » — Gylfaginning, chapitre 51.

Kvasir, le dieu de la sagesse et du savoir | Viking Héritage

 

Kvasir est le dieu de la sagesse et du savoir dans la mythologie nordique. Il naît de la salive des dieux Ases et Vanes lorsqu’ils décident de mettre fin à leur guerre. Ce dernier incarne la connaissance comme l’explique l’Edda de Snorri :

« Il était si sage que nul ne pouvait lui poser de questions auxquelles il n’eût de réponse. Il fit de longs voyages à travers le monde afin d’enseigner aux hommes la science. » – Skáldskaparmál, chapitre 2.

Malheureusement, son pouvoir était si grand qu’il faisait la convoitise des nains Fjalar et Galar. Ces derniers finissent par le tuer et utilisent son sang pour créer l’hydromel, une boisson qui permet d’acquérir le savoir et la sagesse de Kvasir.

Le panthéon des divinités Ases nordiques

En plus des principales déités vikings, d’autres personnages emblématiques font partie des dieux Ases. Découvrons ensemble Vidar, Heimdall, Tyret Bragi, légendaires dieux nordiques retrouvés en mythologie viking.

Vidar, le dieu de la vengeance

Vidar dieu Ases | Viking Héritage

Renommé pour sa discrétion et son impartialité, c’est pourtant Vidar, l’éternel silencieux, qui portera la vengeance du dieu Odin. Issu de l’union de ce dernier avec la géante Gríðr, il seconde Thor en termes de force physique. On le surnomme tantôt de fils intrépide, tantôt d’Ase silencieux.

En Islandais, Víðarrsignifie « celui qui règne au loin ». Par contre, en vieux norrois, il dériverait du radical vidrequi signifie « bois », ce qui explique son titre de seigneur des forêts. Il prend pour demeure un palais situé dans un bois enchanté impénétrable, Landvidi.

Vidar est décrit dans l’Edda de Snorri comme suit :

« Il y en a un autre qui s’appelle Vidar, l’Ase silencieux. Il possède une chaussure épaisse et est presque aussi fort que Thor. De lui, les dieux reçoivent une grande assistance dans toutes les épreuves. » – Gylfaginning, chapitre 29.

Cela dit, rares sont ses interventions sur les mythes dont nous disposons, en dehors de la grande bataille du Ragnarök. On cite notamment sa participation au buffet d’Ægir, relatée sur le poème Lokasenna.

Néanmoins, le dieu Ase de la vengeance est mieux connu pour avoir tué le loup Fenrirlors de la fin du monde prophétique. La gigantesque créature a entièrement englouti Odin sur le champ de bataille. Comme prophétisé, son fils le venge.

Selon la Völuspá, il transperce Fenrir avec sa légendaire épée, large et tranchante, droit dans le cœur. Sur l’Edda de Snorri, on raconte qu’il lui aurait arraché la gueule. Il appuierait sa mâchoire inférieure avec des chaussures magiques en cuir, tandis qu’il propulsait sa tête vers les cieux.

Il survit le Ragnarök aux côtés de Vali, et participe au renouveau du monde. Ils règnent à Idavoll, la ville qui siège là où se tenait l’ancien royaume d’Asgard.

Heimdall, annonceur du Ragnarök

Heimdall, annonceur du Ragnarök

Fils d’Odin, Heimdall est le dieu viking de la lumière, de la lune et du feu. On dit qu’il a 9 mères : 9 vagues du monde des géants qui auraient séduit Odin et fusionné pour porter cet enfant. De ce fait, il aurait hérité des qualités de géants : une grande taille, une ouïe avancée, et un sommeil plus court qu’un oiseau.

Heimdall est également le gardien du bifrost, pont en arc-en-ciel reliant Asgard aux mondes vikings inférieurs, particulièrement au royaume des Jötuns. Il habite proche de ce passage enflammé, à Himinhbjörg.

D’autre part, ce dieu Ase possède un accessoire très spécial, le Gjallarhorn. Il s’agit d’un cor que soufflera Heimdall pour annoncer l’avènement du Ragnarök. Il est mentionné dans le Völuspaque cet appel sera entendu dans les 9 mondes.

Selon l’Edda poétique, il descend au royaume des hommes sous le nom de Rig. Il incarne un rôle de leader, et définit ainsi les trois classes de la société viking : les jarls, les hommes libres et les esclaves.

Heimdall est destiné à mourir aux mains de Loki, lors de son ultime bataille du Ragnarök.

Tyr, le dieu de la guerre et de la justice

En vieux norrois, Tyr est un nom générique qui est le synonyme de déité. Cela dit, en mythologie, il désigne tout spécifiquement le dieu du ciel, de la guerre et de la justice. Il emprunte son nom en langue germanique à un jour de la semaine, le mardi.

Les historiens s’accordent à dire qu’il s’agissait du dieu viking principal, puis Odin et Thor ont pris le relais durant la période des invasions vikings. Il a pour principale fonction de défendre les droits des hommes.

Le dieu Tyr est ainsi considéré comme étant le fils du dieu Odin. Il a pour qualités la sagesse, le courage, mais surtout un sens prononcé du droit et de la justice. Afin de cultiver sa sagesse, il s’engageait dans de longs voyages partout dans l’univers viking.

En ce sens, il se place à l’opposé du dieu Loki, qui représente lui la malice et l’esprit fourbe. Celui-ci lui reprochait de chercher les conflits plutôt que de favoriser la réconciliation entre les adversaires.

L’histoire la plus marquante le concernant est le sacrifice de sa main. Les dieux Ases étant préoccupés par la croissance de Fenrir, ils tentent de l’attacher par des fils en fer en usant de plusieurs ruses.

Aucune n’est efficace, c’est pourquoi ils ont recours aux nains pour créer un fil de soie magique pour le retenir. Toutefois, Fenrir refuse cette fois-ci, dubitatif, à moins que l’un d’entre eux ne soit prêt à mettre sa main dans sa gueule en guise de gage.

C’est Tyr qui se porte volontaire, grâce à quoi le loup reste attaché jusqu’au Ragnarök. Le roi du ciel et de la justice est destiné à affronter le chien gardien de Helheim ce jour-là.

Bragi, le dieu viking de la poésie

Selon Gylfaginning, poème eddique, le dieu Bragi est celui qui a inventé la poésie. Son nom provient du vieux norrois bragr, qui signifie poésie. Il est doté d’une éloquence légendaire, et d’une plume hors du commun.

On l’appelle aussi dieu à la longue barbe, et il aurait été présent au banquet d’Ægir. Il serait par ailleurs l’époux de la gardienne des pommes de jouvence en mythologie nordique.

Contrairement aux autres dieux Ases, Bragi est uniquement évoqué dans l’Edda de Snorri. Son absence des autres grandes sources historiques de l’ère viking laisse penser certains auteurs qu’il s’agirait d’Odinqui lui aussi serait doué avec les mots.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.